Votre logement neuf à Beynost et dans son agglomération

Immobilier neuf à Beynost

Immobilier neuf à Beynost

Terre d’origine des Beynolans, Beynost est une commune du département de l’Ain (01) où il fait bon d’acquérir un logement. Offrant une TVA alléchante, dominée par les biens neufs, la localité fait la fierté du département Auvergne-Rhône-Alpes.

Située à seulement 15 km de Lyon, cette ville bucolique accueille aussi bien les familles en quête de leurs foyers que les professionnels qui démarrent leurs carrières. Grâce à des taux exceptionnellement bas, l’immobilier neuf ne s’y est jamais aussi bien porté. Si vous désirez y acheter un 4 pièces, c’est le moment ou jamais.

Pourquoi acheter une résidence à Beynost ?

Le prix n’est pas le seul critère qui fait pencher la balance du côté de cette commune de l’Ain. Certes, à l’achat, le prix au mètre carré n’est que de 3 561 €/m2. Dans le cadre d’une location, comptez 11 €/m2 pour les appartements. Avec de tels tarifs, il ne fait aucun doute que l’immobilier de la région est plus qu’accessible. Toutefois, voyez-le plus comme la cerise sur le gâteau que l’unique argument commercial. Ce secteur est très propice aux foyers souhaitant s’offrir un logement plus grand, ou une maison mitoyenne avec Jardin. Les villages composant le département de l’Ain, sont souvent construits autour d’un centre village compose de plusieurs commerces, et développé par de nombreux lotissements de maisons individuelles ou de terrains constructibles.

Une cité isolée dans un écrin de verdure architectural

Pour les 4 528 habitants de Beynost, c’est d’abord le cadre de vie idyllique qui vaut le détour. Quand ils ouvrent leurs fenêtres, c’est par l’air pur émanant des forêts avoisinantes qu’ils sont réveillés. Et pour compléter ce tableau, la cité est baignée par de nombreux lacs, comme le lac de Virieu le Grand, le lac de blyes et le lac de Miribel.

D’une moyenne de 40 ans, les cadres qui y résident apprécient d’avoir autant les avantages des métropoles que l’environnement idyllique des campagnes. Au moment de se rendre au travail, 60 % des personnes actives empruntent l’autoroute A42 pour rejoindre Lyon, Pont d’Ain, Genève / Chamonix ou Mulhouse. Et quand le week-end arrive, ils emmènent leurs petites familles se délasser au grand parc Miribel Jonage ou barboter au lac de la Forestière. Avec un revenu annuel moyen de 39 300 €, ils peuvent bien se permettre de profiter de la vie. Et ce ne sont pas les seules activités disponibles dans la région.

Pour les férus d’histoire, impossible de ne pas visiter le château de Sainte-Croix. Bâties à la fin du XVIIe siècle, ses murailles de pierre surplombent encore la ville, veillant sur le sommeil des Beynolans, ou le couvent du Grand Colombier dans la région de Culoz.

Est-ce que vous aimez la pêche ? Là encore, la ville répondant au code postal 01700 saura vous surprendre. Paysage semblant sorti d’un conte de science-fiction, le lac des Pyes est le lieu idéal pour tâter le goujon ou profiter des plaisirs nautiques.

Une ville particulièrement bien desservie par les transports

Au moment d’acheter un logement, certaines questions se doivent d’être posées. Y a-t-il des places de parking à proximité ? Faut-il un 2, 3, 4 ou 5 pièces ? Est-il préférable d’opter pour des bâtiments neufs ou de craquer pour une résidence ancienne ? Et surtout : qu’en est-il des transports ?

Dans les métropoles comme Paris, les embouteillages sont tels qu’il faut rajouter 39 % au temps de trajet initialement prévu (source : francetv.info). En investissant dans l’immobilier de cette ville de l’Auvergne-Rhône-Alpes, ce problème ne se posera pas.

Grâce à la présence de l’autoroute A42, il ne faut que 15 minutes pour se rendre à Lyon, lieu de travail de 60 % des Beynolans. Au niveau de la Boise, l’autoroute comprend une connexion permettant de bifurquer sur l’A432. Par là, il devient facile de rejoindre Saint-Exupéry. Au-niveau départemental, plus d’un parking neuf longent la RD 1084, naguère appelée “route de Genève”.

Pour les Beynolans qui aspirent à naviguer dans leur cité, les déplacements sont fluidifiés par les lignes 1 et 2 de Colibri. De même, les cars départementaux du conseil général de l’Ain desservent bien la région, favorisant le tourisme local.

Sur le plan ferroviaire, la livraison des appartements dans la région a connu un essor grâce à la présence du viaduc ferroviaire de la Côtière. Grâce à ce dernier, la ligne à grande vitesse Rhône-Alpes traverse la région.

Pour faire simple : en optant pour un programme immobilier neuf à Beynost, vous serez libre d’aller au gré du vent. Combien de villes françaises offrent un tel avantage ? Et vous permettent de jouir d’un beau rez-de-jardin engazonné ou d’une terrasse exposée Sud pour prendre votre repas.

Une bourgade disposant de toutes les infrastructures nécessaires

Ce n’est pas par hasard que 93,5 % des logements de la ville sont désignées comme étant des résidences principales. De même, ce n’est pas la providence qui fait en sorte que 0,7 % des appartements soient estampillés demeures secondaires et que 5,8 % des résidences soient vides.

La ville de l’Ain a tant d’avantages que les gentilés sont peu enclins à la quitter. En plus de ceux déjà susmentionnés, un autre ravit les Beynolans : les infrastructures. Et là encore, la cité du maire Caroline Terrier n’a pas dit son dernier mot.

Pour canaliser les moins de 30 ans, lesquels représentent 34,9 % de la population, la ville dispose d’infrastructures d’enseignement. Une école maternelle, une école primaire et le collège Louis-Armstrong permettent d’assurer l’éducation des plus jeunes. En outre, la commune dispose d’une garderie, d’un service d’aide aux devoirs et le lycée de la Côtière est à un jet de pierre.

En 2008, ceux y ayant acheté des appartements neufs ont eu l’agréable surprise de constater que la commune abritait une dizaine de médecins généralistes. À leur côté se trouvait un dentiste, trois kinés, trois infirmiers et une pharmacie aux rayons bien fournis. À noter que la même année, la ville a accusé réception de la livraison d’un centre d’aide aux personnes âgées.

Acheter un logement qui vous ouvre sur le monde

Malgré son apparence bucolique, la ville est un vrai vivier d’activités. Au sein du complexe sportif Mas de Roux, les athlètes en herbe peuvent s’adonner au football, au basket, au tennis et à d’autres sports d’intérieur.

Envie de ressentir plus d’adrénaline ? C’est possible. En effet, la commune dispose de plusieurs clubs sportifs. Arts martiaux, musculation, moto-cross, … Il n’y a pas l’ombre d’une chance pour que l’ennui vous cloître dans votre T3 ou 4 pièces flambant neuf.

À noter que la vie associative est particulièrement forte. C’est ainsi que la localité abrite des clubs dédiés aux cinéphiles, le soutien scolaire ou l’enseignement des arts musicaux. Et pour ceux qui rêvent de marcher dans les pas de Lionel Messi, le club de football Ain Sud Foot et Bourg-Péronnas recrute en permanence de nouvelles recrues.

Ouverte sur le monde, la ville peut se glorifier d’accueillir plusieurs radios et médias. C’est notamment le cas de :

  • Le progrès : un quotidien qui relate l’actualité de Dombes et de la Côtière ;
  • La voix de l’Ain et le Journal de la Côtière : deux journaux hebdomadaires qui proposent des informations locales relatives au département de l’Ain (01) ;
  • France 3 Rhône-Alpes : est-il encore nécessaire de présenter ce média ?
  • FC Radio l’essentiel : autrefois appelée la Fréquence Côtière, cette radio locale rythme le quotidien des résidents.

Sur le plan religieux, la commune recense principalement le culte catholique et celui musulman. En posant vos valises dans une résidence de la localité, vous n’aurez pas de difficultés à vivre votre foi.

Quels sont les standards de l’immobilier à Beynost ?

Même si la beauté du cadre n’est plus à démontrer, il en faut plus pour s’installer en Auvergne-Rhône-Alpes. Heureusement, cet article est là pour répondre à toutes ces questions.

Comparativement au département de l’Ain, les Beynolans bénéficient de prix attractifs. Par exemple, pour bénéficier de la livraison d’un bien neuf, il faudra compter 3 561 €/m2. Bien évidemment, ce n’est qu’une estimation. Dans certains cas, le prix des appartements neufs peut descendre à 2861 €/m2 ou grimper à 4 034 €/m2. À noter qu’en comparaison, le prix moyen dans le reste de l’Ain est de 3 707 €/m2. Certains secteurs sont propices à l’achat maison ou d’appartements a prix raisonnables comme les secteurs de Seyssel. D’autres se développent grâce à l’achat de résidences secondaires comme les villages de Culoz et Pérouges.

En termes de location, là encore, le code postal 01700 se distingue par ses tarifs attractifs. Pour un appartement, comptez 11,30 €/m2 contre 14,90 €/m2 dans le reste de l’Ain. Les maisons avec parking, en revanche, sont légèrement au-dessus de la moyenne régionale. Alors que les Aindinois déboursent 10 €/m2, les Beynolans paient 10,70 €/m2.

Il convient de préciser que 80 % des résidences sont des maisons avec parking. Seules 20 % des constructions sont des appartements, lesquels sont rarement des T1 ou T2. Eh oui… De par leur revenu et leur statut social, les Beynolans affectionnent les demeures dotées de plusieurs pièces, quitte à payer une TVA légèrement plus importante. Et c’est là que se pose une question : qu’en est-il des impôts ?

En plus de ces prix plus qu’accessibles, la commune se distingue aussi par ses taxes largement en dessous de la moyenne nationale. La taxe d’habitation n’est que de 8 % tandis que la taxe foncière affiche un score de 12 %. À titre de comparaison, dans le reste de l’Ain, les valeurs de ces mêmes impôts sont respectivement de 14 % et de 18 %. La taxe d’enlèvement des ordures ménagères, quant à elle, n’est que de 7 %. Que demander de plus ?

Est-il possible de bénéficier d’une TVA à 5,5 % au lieu de 20 % ?

Sous certaines conditions, la livraison d’un bien immobilier neuf peut aboutir au paiement d’une TVA de 5,5 % au lieu de 20 %. Ne vous laissez pas induire en erreur par ces chiffres… Cela représente des milliers d’euros économisés lors de la signature de l’acte de vente.

Prenons un exemple concret. Supposons que vous achetiez un logement à 50 000 €. Dans des conditions normales, la taxe dont vous devrez vous acquitter serait de 10 000 €. Avec la facilitation étatique, ce nombre descend à 2 750 €, soit une économie de 7 250 €. Intéressant, n’est-ce pas?

Avant de vous frotter les mains en pensant aux gains réalisés, sachez que certaines conditions doivent être remplies. Au nombre de trois, elles se présentent comme suit.

Cependant, en achetant un logement neuf vous pourrez bénéficier des frais d’acte réduits à 2,5 %, plus communément appelés “frais de notaire”. Lors de l’achat d’un logement ancien ou d’un logement existant les frais de notaire s’élèvent entre 7,5 % et 8% selon votre achat immobilier.

Le logement doit être bâti dans une zone prioritaire

Le premier critère est que la résidence doit être localisée dans un quartier de l’ANRU (Agence nationale rénovation urbaine) ou dans les 300 mètres avoisinant ce dernier. Ou alors, la bâtisse est construite dans un quartier dit prioritaire.

L’acquéreur doit avoir des revenus limités

L’objectif de la TVA à taux réduit est de favoriser l’accès à l’habitat aux personnes issues de classes défavorisées. C’est pourquoi, afin de ne payer que 5,5 % lors de l’acquisition, il est nécessaire que les revenus du foyer soient considérés modestes.

Dans le cadre de Beynost, les seuils à ne pas dépasser sont fixés comme suit :

  • une personne : 29 759 €/an ;
  • foyer de deux individus : 39 740 €/an ;
  • pour trois personnes : 47 791 €/an ;
  • pour quatre personnes : 57 694 €/an ;
  • une famille de cinq personnes : 67 872 €/an ;
  • un foyer composé de six individus : 76 491 €/an ;
  • pour chaque personne additionnelle : + 8 531 €/an.

Le tarif de vente du bien doit respecter un canevas

Pour rester accessibles, les résidences éligibles à cet allégement fiscal ne doivent pas être vendues au-delà de certains tarifs. Eh oui, le législateur n’a pas oublié que sa mission première est de démocratiser l’acquisition foncière. En fonction des zones, le tarif moyen de ces résidences oscillera entre 2 202 et 4754 €. Dans le détail, la grille se présente ainsi :

  • zone A bis : 4 754 € ;
  • zone A : 3602 € ;
  • zone B1 : 2 885 € ;
  • zone B2 : 2 518 € ;
  • zone C : 2 202 €.

Le département de l’Ain bénéficie de nombreux terrains constructibles disponibles à l’achat. En effet, vous pouvez encore trouver des terrains entre 500 m² et 1500 m² constructibles dans les communes du 01. Ainsi, pour devenir propriétaire de votre maison neuve, vous pourrez opter pour : l’achat d’un terrain vierge et réaliser les travaux de construction de votre maison seul, ou faire confiance à un constructeur de maisons individuelles pour plus de simplicité. Certains promoteurs réalisent également des constructions de maisons clés en main ou des constructions de maisons “ en bande”, entièrement aménagées et équipées.

Désormais, vous avez toutes les informations en votre possession pour devenir un Beynolans. Faites confiance à nos agents et ayez enfin le train de vie que vous méritez.

Nous vous aidons à investir sereinement dans votre prochain logement neuf.

Vous n’avez pas de temps à perdre pour trouver votre futur logement en Rhône-Alpes ? Contactez nous tout de suite pour faire un point sur votre projet.

Vous êtes intéressé ?
Recevez plus d’informations

* Vos informations sont traitées par Selectionlogementneuf et peuvent être transmises aux professionnel de l’immobilier partenaires de notre société afin de gérer votre demande. Vous pouvez exercer vos droits conformément à la loi Informatique et Libertés. En savoir plus.

Vous êtes intéressé ?
Recevez plus d’informations

* Vos informations sont traitées par Selectionlogementneuf et peuvent être transmises aux professionnel de l’immobilier partenaires de notre société afin de gérer votre demande. Vous pouvez exercer vos droits conformément à la loi Informatique et Libertés. En savoir plus.

Recherche en cours